douleurs de dos

  • Alice Korovitch

    Témoignages de Nelly, issus du premier forum TI :

    Patients avec lumbago ou lombalgies ou sciatique sans hernie discale. Avec un “test des pouces montants” positif qui me permet de diagnostiquer :
    L5 en rotation droite avec Sacrum en torsion gauche (sa face antérieure regarde en bas à gauche). Pratique de la TI: Rt3.2,9 – V67,66 – VB 44,43 – ou E45,44, selon les cas, Plus Ton des R ou Rt selon les 5 éléments, et je rajoute systématiquement la croix du visage en bilatéral pour équilibrer le bassin. Eh! Bien! le test devient négatif. Rotation et torsion se sont volatilisées.
    Je rajoute quand même , par peur, quelques manoeuvres de pompage du sacrum ou d’eutonie musculaire des stabilisateurs de bassin… Mais c’est vrai qu’une fois où je n’en pas eu le temps, le patient est reparti aussi frais que dans les autres cas.

    Un cas de lumbago terrible:
    Cela faisait trois jours que la patiente ne pouvait ni se doucher ni se mettre au lit… Elle n’a pas pu s’allonger sur la table de soins. Femme de 64 ans, fibromyalgique depuis l’adolescence. Sujette aux lombalgies et lumbagos. Douleur en barre dans la charnière lombo-sacrée, plus irradiation vers la crête iliaque droite. Attitude antalgique très marquée ( le bassin bien dévié d’un côté). Je l’installe sur un tabouret en position très haute, un peu appuyée au mur. Pouls fort et tendu à tous les étages et tous les niveaux. Langue pâle et un peu indentée. Visage crispé sous l’effet de la douleur. VB25 nettement plus douloureux à droite.
    TI: Rt3.2,9. Elle commence à “s’asseoir” – fourmillements dans les jambes. Alors je dégaine les révolvers (: VB26 etR7 bilat- elle recommence à respirer et de pus en plus profondément. Croix de Daniel en bilat. Et ensuite: Métal-Eau de V et VB pour activer les autoroutes après avoir dégagé les bouchons. Elle se lève beaucoup plus mobile, avec une amel d’environ 50%.
    3 jours après, je la revois. Elle n’a pas progressé d’avantage,mais a gardé son acquis.
    TI: idem plus “inner yin” bilat et C3 opposé au pt le plus douloureux des hua tuo jia ji de L5 (qui était bien amélioré déjà). Elle peut alors se tenir debout appuyée sur la table de soins. je place 3 aiguilles: IG3 – ZHONG BAI TRF3 – SHANG BAI (HM) (Dos de la main, entre M2-M3) côté opposé à l’irradiation latérale, et lui demande de toutes petites rotations du bassin tout en respirant profondément. Elle repart avec seulement un petit 10% de gagné.!!!
    Mais 2 jours plus tard, elle décline ma proposition pour une deuxième séance (gratuite) dans la semaine. Elle va beaucoup beaucoup mieux. 4 jours après, elle vient régler une dette et me dit que non seulement le lumbago nest plus, mais que surtout, elle ne ressent plus de palpitations qui l’angoissaient et l’empêchaient de se reposer vraiment, avec un état d’inquiétude profonde constant. Elle est souriante, elle se sent légère. Elle souhaite faire une séance mensuelle de maintien et prévention. “Pour que tu continues à me faire ce que tu m’as fait”, dit-elle.
    Moi aussi je me suis sentie légère et souriante.

    Autre bonne surprise:
    Lorsque je rencontre des temporaux bien tendus avec peu ou pas de micro-mouvements ou ce même schéma seulement sur le temporal gauche (gauche-95% des cas), je fais un mix d’écoute crânienne super subtile, en touchant à peine les temporaux et de TI relooké à ma façon:
    Je suis assise, donc, à la tête du patient, je me laisse tomber sur mes ischions (os de la fesse) comme si j’étais sur mes talons en ZHAN ZHUANG, et “je déploie mes ailes”, j’imagine et je cherche à sentir une deuxième paire de bras bien chargés en Qi avec des mains qui se placent à distance sur les temporaux, comme en ZHAN ZHUANG.
    Puis je balance mon poids TRÈS lentement d’une fesse sur l’autre en sentant une augmentation de qi dans le bras du côté de l’appui maximum. Au bout d’un moment, les os se mettent en mouvement, puis ces mouvements s’expansent et s’harmonisent. “Et voili et voilà!!! Choisissez qui vous plaira!!!”. Youpiii!!!

    Christophe Courcelle

    Merci pour ce partage de cas précieux. J’ai juste une petite question quant à « la croix de Daniel ». S’agit-il du schéma que Daniel nous avait fait avec le sacrum dessiné sur le visage? J’ai une fois essayé de rechercher des points douloureux sur le front d’une patiente souffrant de douleurs dorsales sans trop de succès. Une fois trouvé, travaille-t-on ce point au Teishin ou en TI? Merci d’avance!

    Alice Korovitch

    Hello Christophe,
    Désolée de ne pas avoir été plus réactive… la croix, oui, il s’agit bien des points de la joue pour figurer le fessier (me semble-t-il, il faudrait vérifier avec Nelly en fait !). Quant aux points du front, c’est plutôt au teishin qu’on les travaille, après les avoir trouvés grâce au même outil. Tu fais ça régulièrement ?

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.