Points de Sawada au Teishin sur enfants

Home Forums Autres forums Divers Points de Sawada au Teishin sur enfants

Points de Sawada au Teishin sur enfants

  • Nathalie Crozier

    Bonjour,

    Je voulais vous relater ma petite expérience concernant le travail des points de Sawada avec le Teishin en argent sur des enfants.
    Grace à ma double casquette « psychomotricienne et Praticienne en MTC », j’ai de nombreux petits patients.
    Il m’arrive de plus en plus souvent, lorsque cela me semble judicieux, de proposer aux parents de mes petits « patients psychomot. » que je débute ma séance par un traitement des leurs points de Sawada. La plupart du temps les parents acceptent. Pour la première séance, je leur demande d’être présents et pour les suivantes je suis seule avec l’enfant (comme pour une séance classique de psychomotricité).
    Je remarque des effets assez surprenants chez les enfants et les parents également me rapportent des effets positifs.

    Hier, j’ai agi pour la première fois sur une petite fille Solweig qui a 4 ans. Sa maman était présente. Elle tenait la main droite de sa petite fille qui avait sur le coup un peu peur et besoin d’être rassurée. Une fois le Teishin positionné, j’ai commencé la stimulation du premier point et là, Solweig, m’a pris la main droite (celle qui stimule) et a « imposé » un rythme de stimulation par ses propres mouvements. Je me suis laissée guider malgré ma crainte que ce soit trop rapide ou trop « fort » au niveau de mon Qi émit.
    Trouvant le temps de stimulation un peu long (par rapport à ce que je propose à mes autres petits-patients), je lui ai proposé de passer aux autres points ceci pour les trois premiers points. Solweig acceptait.
    Pour le dernier point, d’elle-même, elle a rapidement arrêté la stimulation.
    Durant tout ce traitement, nous nous regardions, parfois elle souriait. Sa maman, qui lui a tenu la main tout le temps, a senti que Solweig se détendait très rapidement. Elle a senti d’autres choses mais n’a pas réussi à mettre des mots.
    Durant ma séance de psychomotricité qui a suivi, Solweig était très gaie, une petite fille pleine de vie, très à l’aise. Elle n’avait pas été comme cela les deux premières séances passées ensemble.
    Sa maman doit me dire si elle a observé des modifications durant la semaine.
    Cette séance a été pour moi assez bouleversante, nouvelle. La prochaine fois (en principe la semaine prochaine), si cela se déroule de la même façon, je me laisserai guider sans proposer de fin de stimulation, car j’ai vu que Solweig pouvait le faire.

    Avez-vous déjà vécu pareille situation ?

    Belle fin de journée à tous !
    Nath

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.